« Ode à la vache » : encore des places pour le Salon de l’Agriculture 2011

Le savez-vous, les vaches ont des âmes de poètes ! Si elles sont si placides, le museau si humide, le lait si généreux, c’est qu’elles sont de grandes sensibles qui préfèrent les rimes en vers aux vers de terre, qu’elles broutent parfois involontairement. Mais voila, on leur déclame bien peu de mots doux. Hors de question de continuer comme cela, nous allons tous nous y mettre pour leur déclarer notre passion! Et comme la vache est généreuse, elle fera don à son tour à ses plus fidèles adeptes de places pour le Salon de l’Agriculture 2011.

Bon, il s’agit plutôt de Danone qui après un petit jeu en ligne nous a proposé de vous offrir 5 entrées pour ce salon 2011. De notre côté, voici ce que l’on vous propose : à la suite du premier commentaire écrit par votre serviteur, laissez à votre tour une simple ligne qui sera votre vers du poème « Ode à la Vache ». Une œuvre collaborative pour laquelle les 5 premiers participants n’auront qu’à m’envoyer leur adresse postale via le formulaire de contact. Ils recevront alors une entrée pour le Salon. Et au delà de 5 commentaires? Poursuivez donc ce petit jeu, les vaches méritent bien cela!

« Ode à la vache »
Blanche et noire, tu broutes dans la verte prairie,
Les oreilles en alerte et le museau aguerri,
Du fond de la Bourgogne elle comptait monter à Paris
Pour délivrer du lait du fin fond de ses pis
Et abreuver les enfants grands et petits.
(A vous d’inventer la suite dans les commentaires)

Categories: Actu, Article

Commentaires

  1. Nom thenaux
    Nom thenaux 19 février, 2011, 08:58

    – ode la vache de la plus grande ferme de france ( salon de l agriculture), sans toi je ne s aurais grandir randir

    Répondre
  2. FrigoMaster
    FrigoMaster Auteur 19 février, 2011, 08:07

    Mes 2 dernières places partent ce matin, je n’ai plus rien en stock ! Merci aux participants :-)

    Répondre
  3. marianne
    marianne 18 février, 2011, 12:56

    fan de vaches ….et de carla Bruni…

    Répondre
  4. guillaume
    guillaume 17 février, 2011, 11:49

    c’etait sans compter la présence de nicolas Sarkozy

    Répondre
  5. Sophie
    Sophie 15 février, 2011, 14:38

    Et abreuver les enfants grands et petits.

    Répondre
  6. Eric
    Eric 15 février, 2011, 14:01

    Pour délivrer du lait du fin fond de ses pis

    Répondre
  7. FrigoMaster
    FrigoMaster Auteur 14 février, 2011, 22:23

    Du fond de la Bourgogne elle comptait monter à Paris
    (reçu par mail, au suivant !)

    Répondre
  8. lilibox
    lilibox 14 février, 2011, 13:39

    les oreilles en alerte et le museau aguerri,
    (à vous)

    Répondre
  9. FrigoMaster
    FrigoMaster Auteur 14 février, 2011, 12:55

    « Ôde à la vache »

    Blanche et noire, tu broutes dans la verte prairie,
    (à vous!)

    Répondre

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*