Réussir sa mayonnaise : psycho-mayo ?

Parmi les grands mystères de l’univers, il est une question oubliée des scientifiques et qui pourtant traumatise bien des êtres : comment réussir sa mayonnaise? Pour nombre d’entre nous, les essais se sont conclus par de cuisants échecs, allant de la bouillie informe à la recette de l’omelette à l’huile. Beaucoup ont alors perdu espoir, et se sont en dernier recours tournés vers la mayonnaise en pot, voir pire, vers celle en sachets des MacDo et autres services de consommation rapide, ce qui  nécessiterait que le terme « mayonnaise » devienne une appellation contrôlée. J’ai fait partie de ces gens, mais aujourd’hui tout a changé? Quel est mon secret?

Je vais vous le confier au coin de l’oreille : je n’en sais strictement rien ! Après avoir tapé un nombre incalculable de fois « réussir sa mayonnaise » sur Google dans l’espoir de comprendre l’alchimie permettant de tremper ses frites dans une sauce faite maison, j’ai lu moults conseils indiquant qu’il fallait des œufs à température, de la moutarde, une goutte de vinaigre, un saladier rond ou plat, qu’il fallait attendre les nuits de pleine lune ou les éclipses de soleil, que la mayonnaise était un mythe inventé par le FBI… et j’ai essayé tout cela, sans succès. Et pourtant rien n’est plus bête qu’une mayonnaise, que l’on se doit de ramener à un simple mélange de molécules, ni plus ni moins. Alors sans chercher à me préparer à réussir l’objet du désir, j’ai finalement mis un jaune d’œuf et un peu d’huile dans un saladier à peine incliné, et pris une vieux fouet à main de dix ans d’âge et de 10 francs d’époque. Et hop, sans chercher à comprendre, tout s’est activé, mélangé, et la mayonnaise a pris! Ô joie !

Après une semaine jubilatoire à faire de la mayonnaise à chaque repas, avec des huiles différentes, avec ou sans moutarde, il a été temps de calmer le jeu et les risques grandissants de cholestérol.  Il a aussi été temps de se poser la question : pourquoi cela marche désormais? Pas de règles (je parle ici du respect d’une méthode et non d’une événement mensuel souvent lié, dit-on, à la réussite d’une mayonnaise et me concernant bien peu), un matériel d’une autre époque… et si tout n’était au final qu’une question d’état d’esprit? Crois en ta mayo, et la mayo te le rendra! En quelques sorte, voila inventé le pouvoir de « psycho mayo ».

Mon taux d’échec est depuis tombé bas, alors qu’il était de presque 100% avant. Et les rares loupés se sentaient venir.
Et vous, détenteurs du secret de la mayonnaise réussie que tout le monde vous envie, avez-vous une technique secrète? Aurez-vous l’audace d’en changer pour voir si le succès sera toujours au rendez-vous? Aujourd’hui vous avez le dessus sur votre mayonnaise, mais méfiez-vous, psycho mayo pourrait bien prendre le pouvoir, dès ce soir. Mouahahahahaha ! (rire diabolique avec écho +15%)

Categories: Article
Tags: mayonnaise, sauce

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*