Essai resto : Le Relais de Venise L’Entrecôte (Paris 17)

C’est après plusieurs visites que j’ai découvert que le nom de ce restaurant n’était pas « l’Entrecôte », mais bien « Le Relais de Venise ». Pourtant, rien dans sa décoration, son ambiance et encore moins dans sa carte n’évoque l’Italie. Non, cet établissement joue plutôt l’image parisienne et on y vient pour une chose : manger une entrecôte !

La première fois que l’on se rend au « Relais » et que l’on prend place, on est surpris par l’intervention de la serveuse : « quelle cuisson ? ». Heu, mais je n’ai rien commande ! Pas de panique, c’est normal, le lieu a fait sa réputation sur un plat unique : une entrecôte avec une sauce maison et des frites. Rien d’autre, ne cherchez pas à faire le professionnel, à vous faire guider, il n’y a pas de choix ! Peu de temps après, vous recevrez devant vous une salade verte sauce vinaigrette/noix pour vous mettre en appétit, et ensuite viendra une première assiette d’entrecôte/frites, puis une deuxième. Cette formule est née en 1959 lorsque Paul Gineste de Saurs fait l’acquisition du Relais de Venise. Son but est alors avant tout de promouvoir les vins produit par le nouvel acquérant. Et pour cela quoi de mieux que de ne pas laisser de choix dans le plat, juste dans la carte des vins.

Cela contribue largement à l’ambiance du restaurant. Car disons le, c’est avant tout ce que l’on vient trouver ici. La viande est bonne, mais on peut en trouver de meilleures. Les frites sont fines et croquantes, mais pas spécialement originales. Et la fameuse sauce est… bonne et étrangement verte, avec un aspect de sauce à escargots. Le tout est sympathique mais les plus fins gastronomes y trouveront surement à redire. D’autant que l’absence de réservation, les tables serrées et les serveuses aux allures de soubrettes créent une atmosphère d’une autre époque. Bingo, c’est ce que l’on vient chercher ! Le Relais de Venise ne mise pas uniquement sur l’assiette. C’est un certain état d’esprit où tout n’est pas parfait, mais où l’on vient chercher un peu de bon temps à passer entre amis. C’est une grosse cantine où on parle, où on tend l’oreille… on en vient presque à regretter qu’il n’y ait pas des odeurs de tabac à pipe pour compléter le tableau.

Pour profiter de l’expérience, il faut avoir été initié. Très franchement, si j’avais découvert cet établissement par moi même je ne lui aurais accordé que peu d’importance. Mais aujourd’hui je sais qu’un tour à L’Entrecôte (son petit nom intime) annonce une bonne journée, et un agréable moment entre amis, qui se finira sûrement dans un café du coin. Je n’ai en effet jamais réellement fini avec un café/dessert sur place, le rythme du lieu ne se prêtant pas à la lente déchéance qu’accompagne toute bonne fin de repas.

On trouve des critiques sur l’établissement, et elles portent généralement sur la file d’attente, la non réservation, le rythme « speed » une fois les portes passées, et le prix (un peu trop) élevé… Mais il faut savoir ce que l’on vient chercher, et c’est assurément autre chose qu’un restaurant traditionnel. Et pour le côté décalé, notre Entrecôte… a la côte !

Informations pratiques :
-Le Relais de Venise – 271 Boulevard Pereire – Paris 17
-Site officiel : http://www.relaisdevenise.com
-Menu salade/entrecôte/frites : 25€
Relais de l’Entrecôte, géré par la même famille

D’autres avis ?
-Le relais de Venise, les avis sur iTaste
-Le relais de Venise, commenté sur Qype.fr

Localisation Streetview


Agrandir le plan

Categories: restaurant

Commentaires

  1. Online Backup Services
    Online Backup Services 9 janvier, 2012, 17:18

    J’aime vraiment l’endroit de leur restaurant. C’est l’endroit idéal pour attirer beaucoup de clients.

    Répondre
  2. Johnny rico
    Johnny rico 6 janvier, 2012, 09:53

    J’adore l’adresse !!!

    Répondre

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*