Livre : « Au Champagne ! », 40 recettes pour accompagner les bulles

Que ce soit pour les Fêtes ou pour une occasion particulière, le champagne est un invité de choix à table. De préférence un de bonne qualité, puisque l’on trouve de tout dans ce domaine. Alors si vous avez le bon goût de bien le choisir, il serait normal de vouloir l’accompagner d’un repas digne de ces fameuses bulles de rêve. Le livre « Au Champagne ! » est là pour répondre à vos attentes.

L’ouvrage, sous la houlette de Sophie Brissaud, a en effet fait appel à huit chefs ayant pour mission de réaliser des recettes en fonction de huit cuvées de champagne Jacquart. Mauto Colagreco, Mickaël Féval, Jacques Le Divellec, Flora Mikula, Jean-Marc Notelet, Jacques et Laurent Pourcel, Daniel Rose et Hissa Takeuchi ont ainsi accepté de jouer le jeu. Cette rencontre chefs/cuvées a donné naissance à 40 recettes réparties autour des thématiques des produits du maraîcher, du boucher, du pêcheur, et du verger. Cette dernière catégorie concerne surtout les desserts, qui sont souvent les seuls hôtes du champagne lors des repas.

Ris de veau à la duxelles de champignons, huîtres en velour de poire, vacherin mont d’or gratiné au champagne, tempura de fraises, carré de porcelet tandorii… autant de recettes qui ne sont pas forcément des plus difficiles mais qui illustrent  l’inspiration des Chefs face à cette boisson si chargée de symboles qu’est le champagne. Un point fort de l’ouvrage est également ses photos (réalisées par Jean-François Rivière) occupant une pleine page pour chaque recette. Les adeptes des beaux ouvrages devraient ainsi être satisfaits.

« Au champagne ! » ne fera pas forcément découvrir des recettes aux plus aguerris, mais répond aux attentes des fans de beaux livres : de bonnes recettes, de belles photos, une valeur sûre de bien des bibliothèques.

Informations pratiques :
-Editions de La Martinière
-Prix indicatif : 29€
A découvrir sur Fnac.com

Categories: alcool, Livre

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*