[Test] Cocotte Charal : un avant goût des fêtes

Charal ne le cache pas, la marque a de grosses ambitions dans le domaine du snacking. Cela va de sa gamme de burger/hotdog/kebab plutôt convaincante à des produits plus originaux et innovants. On se souvient du regretté steak au micro-ondes, mais désormais c’est la gamme des « cocottes » qui tient le devant de la scène. Et pour ne pas se faire distancer sur ce secteur, Charal propose des recettes de saison, et donc en cette fin d’année des plats orientés « Fêtes ».

En rayons, vous ne pourrez pas rater ces produits si ils sont disponibles. Aux côtés de la gamme habituelle, ils s’habillent d’un packaging festif aux couleurs dorées. La cocotte elle même met ses habits de fête avec des impressions sur sa surface. Mention particulière à ces bons hommes fisant la ronde autour de champignon, rappelant avec émotions les grands moments de Billy th Kick (et un côté Kodama aussi).

Plusieurs recettes sont ainsi disponibles à savoir :
-Noisettes d’agneau aux fèves et tomates confites.
-Ris de veau aux morilles sauce au Cognac.
-Noix de joue de bœuf aux pruneaux sauce à l’Armagnac.
-Filet mignon de porc aux girolles sauce Fine Champagne.

C’est ces trois dernières que nous avons eu l’occasion d’essayer. Concernant le mode d’emploi rien de bien différent de d’habitude malgré la forme originale de l’emballage. On ouvre la cocotte, quelques trous dans l’opercule et hop, micro-ondes et c’est prêt.

Première point positif, une bonne odeur se dégage de l’ensemble. En faire profiter quelques collègues de bureau est toujours un plaisir, surtout si ils ont opté pour l’option sandwich ce jour là. Ensuite, même si le contenu ne déborde pas de la cocotte comme sur la photo de l’emballage, letout est largement suffisant pour un repas correct. On peut y ajouter un purée, des pâtes, une boite de haricots… mais inutile de forcer la dose sous peine de sieste obligatoire. Enfin, point principal, les morceaux de viande apparaissent particulièrement fondants, quel que soit le produit. Il faut reconnaître que cela donne envie de prendre son temps et de profiter de cette pause repas. J’ai personnellement une préférence pour la noix de joue de bœuf, en grande partie pour la présence un peu plus affirmée de la sauce à l’armagnac. La tendresse du ris de veau (qui se coupe à la cuillère sans soucis) est également bienvenue.

Charal confirme avec cette gamme sa volonté de se tailler une part du lion dans le snacking alternatif « haut de gamme ». Reste à savoir quand consommer ces cocottes. Et bien pourquoi pas au bureau pour manger décalé et étonner les amis (ou faire jalouser les vipères ;-) ), chez soi pour se préparer psychologiquement pour les fêtes… En somme, pour se faire plaisir quand le temps manque, tout simplement !

Informations pratiques :
-Prix conseillé : 5€90 la cocotte de 300g
Site officiel Charal

Categories: Nouveaux produits GMS
Tags: viande

Commentaires

  1. Nom
    Nom 12 février, 2015, 17:07

    J’ai gouté la cocotte « Petit salé aux lentilles » et j’ai été franchement déçue. Les lentilles étaient beaucoup trop salé, la viande contenait plus de gras que de viande et effectivement les portions sont trop petites. Il faudrait aussi ajouter des légumes (puisque les lentilles sont considérés comme un féculent d’un point de vue nutritionnel).
    Par contre le prix à dû baisser depuis la publication de cet article puisque j’ai payé ma cocotte 4,05 €.

    Répondre

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*