Essai resto : si tu veux avoir la frite, va chez De Clercq [Paris 2 – Paris 5]

Actuellement, c’est souvent le burger qui a la patate dans bien des papiers. Il n’est pas une rubrique bon plan qui ne recherche la version ultime de ce mets considéré comme « beauf » jusqu’ici. La frite ne jouit pas tout à fait du même prestige. Les amateurs existent, prompts à s’extasier devant une pomme de terre de la Braderie de Lille. A Paris aussi, il est possible de s’offrir un cornet digne de ce nom, et c’est chez De Clercq.

(blague belge 1) Pourquoi les biberons belges ont-ils une tétine carrée ? Pour laisser passer les frites ! Elevés depuis le plus jeune âge à la frite, nos voisins d’outre-Quiévrain ont un secret tout particulier pour les préparer : la double cuisson. Ceci leur confère croustillant et moelleux. Chez De Clercq, la recette est appliquée à la lettre, avec un bonheur évident : la consistance se révèle tout simplement parfaite, ce qui se montre bien rare dans les bistrots parisiens.

(blague belge 2 (*)) Certains belges ont paraît-il eu la mésaventure de se voir demander l’heure alors qu’ils tenaient un cornet de frite à la main. Avec pour conséquence immédiate le chute de son contenu. Rien de tout cela chez De Clercq, où les tables disposent d’un trou pour pouvoir accueillir ledit cornet. Cela dit, l’ambiance ne s’y montre guère agréable tant la cuisine se montre envahissante, laissant l’espace pour manger à portion congrue, face au mur.

La frite étant star chez De Clercq, elle n’y est pas considérée comme un accompagnement. L’accompagnement, c’est le snack qui va avec. Qu’il soit burger, saucisse, croquette de fromage ou bien d’autres encore. Nous nous sommes pour notre part laissés tentés par les Chicky, des bâtonnets de poulet panés plutôt goûteux. Le tout pour un prix modique : 6,90 € pour le menu avec frites et boisson. Nous ne saurions toutefois trop vous conseiller de vous rabattre sur le cornet mini, tant le cornet classique de 500 grammes apparaît comme un puits sans fond. Et que dire du cornet maxi d’un kilo ? Tout simplement béruréen !

Informations pratiques :
De Clercq
169, rue Montmartre
75002 Paris

ou

184, rue Saint Jacques
75005 Paris

Facebook officiel

(*)L’auteur est responsable de ses blagues !

Categories: restaurant

Commentaires

  1. Nora
    Nora 2 octobre, 2012, 22:30

    Hi, Those fries look mighty tasty! Next time I’m in Paris I’ll look them up.

    Répondre

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*