Marc Haeberlin installe sa cuisine sur les vols Lufthansa

Si vous voyagez sur un vol Lufthansa, vous serez toujours accueilli par le personnel de bord et non pas par une brigade au complet. Les haut-parleurs diffuseront toujours une douce musique, et non le bruit des casseroles qui s’entrechoquent. Par contre sur un long-courrier, à l’heure du déjeuner, les plats seront préparés en collaboration avec Marc Haeberlin.

Si la France reste le pays symbole de la gastronomie, ce n’est pas la première fois que l’Allemagne met celle-ci en avant. Nous avions parlé des repas à bord de l’ICE, devançant de loin le service de la SNCF. Dans les airs, c’est la Lufthansa qui vient titiller AirFrance sur le domaine du bon goût. Le Chef de « L’Auberge de L’Ill« , restaurant triplement étoilé, va en effet collaborer avec les équipes traiteurs en charge des repas pour la « First Class » du transporteur allemand. Au menu, on trouve en entrée l’escalope grillée servie avec sa purée de petits pois à la menthe, ou les carottes à l’orientale accompagnées d’une sauce à l’orange, d’une mousse de verveine et de coriandre. Le menu propose ensuite une sélection de plats avec le soufflé de saumon de l’Auberge de L’lll servi avec ses épinards en branche et son riz basmati; la cuisse de canard au poivre de Sichuan, ses figues fraîches et ses galettes de polenta ou encore la casserole d’aubergines et de tomates aves sa sauce aux poivrons jaunes et son assortiment de légumes. Et en dessert, les voyageurs auront le choix entre la tarte Tatin, son coulis de vanille et sa glace aux noix de macadamia, ou la touche spéciale du chef, la « Pêche Haeberlin » et sa glace à la pistache.

Il faudra certes voyager en long-courrier et en First Class pour bénéficier de ce savoir-faire. Mais cela met en avant la concurrence que se porte les compagnies aériennes sur le domaine du bon goût à 10000m d’altitude. Disons le, AirFrance n’est pas en reste sur ce domaine et fait appel à Joël Robuchon, Guy Martin ou Michel Roth pour élaborer ses menus. C’est plutôt sur les sièges économiques que les compagnies étrangères en donnent plus que les fameux biscuits St-Michel.

En attendant d’avoir la chance de prendre un vol vers l’avant de l’appareil, voici déjà une galerie de photos pour vous mettre l’eau à la bouche. Et si vous avez l’occasion de tester, n’hésitez pas à nous faire part de votre sentiment. La carte de sera proposé de mars et avril, septembre et octobre 2013.

 

Categories: Actu, Brèves
Tags: chef, transport

Commentaires

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*