Comparo-miam « hot-dog » : Stube, la valeur sûre [2/3]

0214_HotDog_Stube_2L’Allemagne n’est pas une contrée forcément reconnue pour sa gastronomie. Et pourtant, le Stube a fait le pari d’éduquer les papilles parisiennes à la gastronomie teutonne. Dans la langue de Goethe, il s’agit d’un Imbiss, entendez par là un endroit où il est possible de manger rapidement. Bien entendu, le hot dog fait partie du voyage.

Au Stube, deux types de hot-dog sont proposés : le Frankfurter hot-dog, avec de la compotée d’oignons et de la moutarde douce à l’allemande ou le Brooklyn hot-dog, à la choucroute. Dans les deux cas, le choix est permis entre le pain baguette ou le pain brioche alors que la saucisse est au bœuf ou au porc, au choix. D’une trentaine de centimètres de long, les hot-dog du Stube font plus que vous caler une dent creuse. Le subtil équilibre entre force de la moutarde et douceur de la choucroute ou des oignons n’a d’égal que l’alliance entre la consistance du pain et la chaleur de la saucisse. Quelle que soit la combinaison choisie, le hot-dog du Stube atteint le quasi sans faute. Puisqu’il faut tout de même râler on regrettera tout de même l’absence des petits oignons frits, généralement proposés avec les sauces, outre-Rhin.

0214_Friglo_StubeEt s’il vous reste une place après le hot-dog, on ne peut que vous conseiller de vous attarder sur la carte des desserts. Le top du top : le Linzer. C’est une tarte dont la pâte est constellée de fruits secs, recouverte d’une confiture de framboise. Un régal qui se mérite puisque cette gourmandise n’est disponible que lorsque le chef est présent. Sinon, il reste toujours le roulé au pavot, riche en goût et impeccablement moelleux. On fuira l’expresso, amer et sans saveur, pour lui préférer un café viennois à la délicieuse crème fouettée, à la fois dense et onctueuse. Formule à partir de 12 € avec boisson et dessert.

Site officiel : http://www.lestube.fr/

0214_HotDog_Stube_1

Categories: Article

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*