Essai resto : American Bistrot, Paris 11

0214_AmericanBistrot_6La quête du burger est devenue un grand classique de Paris. Il faut dire que le plat peut être simple, bon, convivial, s’accompagne aussi bien d’un Coca que d’une bière ou d’un bon vin. Bref, il a tout pour faire une soirée réussie, et sans chichi. Après la comparaison de quelques avis sur le net, notre vaillante troupe a jeté son dévolu sur l’American Bistrot, dans le 11ème arrondissement.

Niché au 74 rue de la Folie Méricourt, le lieu est un peu à l’écart de la partie la plus vivante du quartier. Mais cela n’empêche jamais une bonne adresse de marcher. Ce qui est très appréciable à l’American Bistrot, c’est la disponibilité d’une salle de bonne capacité, avec des tables séparés. On ne vient pas juste prendre un burger sur le pouce ou à emporter, façon Big Fernand. Non, on peut se poser entre amis, prendre son temps, y discuter toute la soirée sans être collé à un voisin. Ce n’est pas si répandu que cela, et c’est très appréciable. En plus, la déco est sympa et met dans une ambiance rock us années 60′-70′. On s’y sent vraiment bien.

0214_AmericanBistrot_1La carte est complète et ne se contente pas d’un choix de burger. On prend le temps de commander en demandant quelques Coca et une carafe d’eau pour patienter. Les entrées sont bien présentes, et l’on ne va finalement pas se gêner : chicken wings, onions rings et nachos vont s’inviter à table. On papote le temps que les boissons arrivent et au bout d’un temps il faut se rendre à l’évident : on vient de basculer dans un épisode de Gordon Ramsay. Vous savez, au début à chaque fois, quand il râle car après 15mn il n’a toujours pas sa carafe d’eau et qu’il y a juste deux autres clients présents. Et bien il faut croire qu’il y avait tournage ce soir, mais les caméras étaient rudement bien cachées. On va donc chercher le serveur du soir (on sent tout de même que ça doit être son premier jour ou presque), les boissons viennent, on passe commande de la suite. On en profite pour faire notre choix de burger.

Les entrées arrivent (et on en profite pour prendre des bières). C’est plutôt sympa sans être extraordinaire. Il y a un bon paquet de nachos avec une garniture assez généreuse, de quoi nous occuper un moment pour refaire le monde. Les onions rings sont biens, il serait même appréciable de pouvoir en avoir en plus grande quantité. Il va être temps de passer aux burgers.

0214_AmericanBistrot_5Ceux-ci viennent peu après. Ils ont une bonne apparence, mais seront un peu petits pour qui a bon appétit. Certes ils ont une hauteur correcte, mais le diamètre reste inférieur à ce que l’on trouve généralement, que ce soit en fast-food ou chez les concurrents « artisanaux ». Autre petite déception anticipée, les cuissons sont un ton inférieur à celles demandées. Ça semble un problème récurrent que j’avais lu sur des forums. De fait, j’avais commandé une viande à point pour l’avoir bleue. C’était la bonne option, et on retrouve cela sur les autres burgers du soir. Autre soucis, le tout est juste tiède. On s’en étonne car en ce soir de semaine, le restaurant ne fait pas le plein et on doute que les burgers soient fait à la chaîne. Et gustativement? Ce n’est pas l’extase. C’est correct, mais on ne voit pas de grandes saveurs se marier ou prendre le dessus, un bon fromage vous donner une haleine à la française… Non, ça reste très classique, on est en en dessous du Camion qui fume, du PDG… Un d’entre nous dira même qu’un MacDo en recette édition limitée vaut largement la comparaison. Je ne suis pas loin de le penser également. Je vais juste reconnaître une bonne qualité des ingrédients, le MacDo étant une plaisir malsain qui me retourne le bide pour 24h. C’est mon radar interne, et RAS ici, c’est donc bon signe.

0214_AmericanBistrot_7Nous partirons en réglant une note d’environs 100€ pour 3, avec en cadeau un petit burger « bonbon » offert. C’est mimi sympa !
Pour tout dire, c’est une déception de ne pas avoir apprécié pleinement cette soirée. Le lieu est sympa, l’équipe très cool et détendue que ce soit au téléphone ou à l’accueil, limite vieux amis et ça on aime. Mais les burgers n’ont pas été à la hauteur, et c’est quand même l’élément pour lequel on fait le déplacement. Très franchement, on reviendra un soir pour un deuxième test. Mais cette fois quand l’ambiance sera là, l’American Bistrot organisant quelques soirées bien déjantées si on en croit la page Facebook du lieu. Je suis quasi persuadé que sous pression, avec le rythme d’une salle pleine, tout est plus spontané et mieux fait. Un peu paradoxale, mais ça se sent, c’est un vrai lieu d’ambiance. Sans rancune les gars, on a quand même bien refait le monde, au prochain passage on refait l’univers. Et cette fois, faudra du lourd, on compte sur vous !

Informations pratiques :
Fermeture définitive du lieu

American Bistrot – 74 Rue de la Folie Méricourt – 75011 Paris
Page Facebook


Agrandir le plan

0214_AmericanBistrot_4

Categories: restaurant

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*