Test : burger au Factory & Co (Cour St Emilion)

0215_Burger_factoryndco_04L’amateur de burger ne sera pas en reste au Cour St Emilion. Entre le Frog ou le Pain du Chai, le choix ne manque pas. Il ne faudrait cependant pas oublier Factory & Co, chaîne de restauration qui se développe lentement mais surement avec comme particularité l’utilisation de pains de type « bagel » (avec un trou donc).

La carte propose ainsi des bagels et des burgers avec… des pains bagel, ce qui surprendra lors du service car cela n’est pas très clair sur l’affichage. Passons. Le choix est large juste comme il faut, puisque l’on trouve des variations autour de viandes de bœuf haché, de poulet, ou une recette végétarienne. Pour chacune, il est possible de choisir un pain parmi plusieurs recettes. Le tout s’accompagnera assez naturellement de frites, et pour finir le repas le cheesecake est à l’honneur, de nouveau avec plusieurs recettes. Ils sont tellement beaux qu’ils font de l’ombre aux autres desserts. Notre table accueillera ainsi un burger poulet, un burger Southwestern, un muffin, et un cheesecake brownie.

0215_Burger_factoryndco_01

Les burgers arrivent emballés dans du papier. Le mien est translucide et laisse deviner une recette comportant une dose de gras remplissant le quota pour la semaine. Il faut dire que la recette du Southwestern n’est pas légère: bœuf haché (origine France), bacon caramélisé, oignons confits, iceberg, tomate, sauce spicy BBQ. Les frites sont ondulées comme celles découvertes récemment dans un Burger King.

Si la forme de ces frites reste intéressante, l’aspect gustatif n’est toujours pas là. Arrivées juste tièdes, elles manquent de croustillants et sont toujours trop épaisses. Même constat qu’au BK : les bonnes vieilles frites classiques gardent la côte dans nos cœurs et nos estomacs.

Les burgers sont bien plus gourmands. La taille est fort convenable, l’aspect appétissant. Le bacon caramélisé croque bien ce qui donne une texture agréable. Tout étant fait à la commande, on pourra regretter que le choix de la cuisson ne soit pas proposé. Même en temps qu’adepte de la cuisson saignante, j’aurai préféré ici une cuisson bien à point qui donnerait plus de goût à la viande. Celle-ci n’est pas assez mise en valeur, dommage.
A noter que le burger Southwestern est à  conseiller à ceux à qui le gras ne fait pas peur, ou tout simplement aux ventres qui n’ont pas encore atteint la trentaine :-) Il est vraiment très très (très) gras. On ressent l’excès tout au long de la journée. Être sage et ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre en prenant un « petit » burger ne sera pas un mal.

0215_Burger_factoryndco_08

Concernant le dessert, le cheesecake est une belle réussite. Associé ici au brownie, il permet de conclure le repas sur une notre fraiche et agréable. « Légère » serait sans doute un grand mot, mais la gourmandise s’invite bien à table.

En conclusion, Factory & Co permet de personnaliser agréablement son repas. Ce ne sont pas encore les meilleurs burgers, dans ce secteur où la concurrence gustative fait rage. Par contre, le rapport qualité/prix/plaisir reste excellent, avec une quinzaine d’euros pour l’ensemble burger/frites/dessert/boisson. Une enseigne à découvrir en sachant raison garder (en commençant par une recette simple), et où il ne faudra pas passer à côté des cheesecakes qui méritent à eux seuls de pousser la porte d’un établissement. Les adresses sont disponibles sur le site officiel Factory & Co.

 

0215_Burger_factoryndco_01 0215_Burger_factoryndco_02 0215_Burger_factoryndco_03 0215_Burger_factoryndco_04 0215_Burger_factoryndco_05 0215_Burger_factoryndco_07 0215_Burger_factoryndco_08 0215_Burger_factoryndco_09 0215_Burger_factoryndco_10

Categories: restaurant
Tags: burger

Commentaires

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*