La saga Quick, le feuilleton de l’hiver [Mis à jour]

1215_Rachat_Quick_2Si il y a une actualité à suivre en cette fin d’année dans le monde culino-économique, c’est sans contester celle du rachat de Quick par BurgerKing. De rumeurs en infos, il y a des rebondissements en permanence. Le dernier est tombé cette semaine via une news du Parisien : Quick ne va pas totalement disparaître !

[Mise à jour : la vente est désormais effective. L’enseigne s’effacera lentement jusqu’en 2020, laissant le temps à d’ultimes décisions de se prendre. On vous conseille la lecture de l’article de L’Express]

En effet, le Groupe Bertrand qui est associé à Burger King sur le marché français, aurait pour projet de garder certains magasins de l’enseigne franco-belge pour en faire un réseau de « fast-food halal ». Si la stratégie fait parler d’elle, la question la plus importante est sans doute ailleurs : l’opération est-elle réellement possible?

Sans connaître les dessous du dossier, on ne peut que faire des hypothèse et se poser des questions. Il n’y a pas de fumée sans feu, mais l’information peut surprendre. Si on prend un article de la Voix du Nord, le Groupe Bertrand représente un chiffres d’affaires de 270 millions d’euros, son créateur étant la 277ème fortune de France. Un géant en France, mais la dimension reste très modeste vis à vis de Burger King, n°2 mondial des fast-food. Or, un article du Monde nous indique que le milliard d’euros nécessaire au rachat de Quick devrait être au dessus des moyens du Groupe Bertrand. Le montage financier devrait donc faire intervenir la maison mère BurgerKing.

1215_Rachat_Quick_1Après sa déconvenue lors de sa première implantation en France, on peut se dire que « BK » ne se laisse cette fois pas de droit à l’erreur, et jusqu’ici la stratégie semble fonctionner. Mettre la main sur un des principaux concurrents et s’en débarrasser semble donc logique. La survie de Quick au travers de 40 restaurants a donc de quoi surprendre et ne devrait pas réjouir en haut lieu. Et si tel était le cas, la décision vient-elle de BurgerKing, du Groupe Bertrand, toutes les parties sont-elles bien informées? D’autant que des articles parlent d’un « projet secret ».

Si un réseau de « fast-food halal » pourrait avoir sa légitimité, on peut aussi se demander si l’adosser à l’image de Quick est réellement porteur. Quick va devenir le perdant de la bataille avec BurgerKing, une enseigne qui n’aurait plus les mêmes produits qu’actuellement, et qui a été dans la tourmente ces dernières années. Avec l’expérience du Groupe Bertrand, repartir d’une feuille blanche (mais avec des équipes en place) pourrait être une solution tout aussi efficace.

Quelques heures séparent normalement cet article de la signature du rachat de l’enseigne Quick. On finira par en savoir plus si celle-ci a lieu. Car avec toutes ces infos, on se dit qu’on en est pas à un rebondissement prêt !

Visuels : © Quick France

Categories: Article

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*