Commander son pain : l’idée de mon-pain.fr

0816_Pain_au_chocolatFlorian Maïly tient énormément à la réussite de ses grasses matinées du dimanche, et pour cela il y a deux éléments essentiels : se lever tard, et trouver du pain frais pour les tartines. Mais voila, quand on habite plus près des poules que d’un Leclerc, arriver avant la vente de la dernière baguette est parfois un coup de chance. C’est (en partie) pour cela qu’il a décidé de créer le site mon-pain.fr.

Le site a aujourd’hui surtout pour ambition de soutenir les commerces de proximité, qui sont au nombre de 790 000 en France, dont 507 900 sont des commerces de détail. Cependant, on sait que l’exode rural fragilise tous les jours un peu plus les boutiques situées en villages. Et un village sans commerce n’incite pas à y rester, d’où un cercle vicieux de désertification. De plus, les clients se tournent de plus en plus vers l’e-commerce, ce que ces petites structures ne peuvent généralement pas s’offrir.

Mon-pain.fr a pour ambition de répondre à sa façon à une partie de cette problématique. Le site permet en effet de réserver pour le lendemain son pain ou ses viennoiseries auprès de petits commerces. Ainsi le client gourmand est sûr de trouver ce dont il a besoin pour son repas ou son petit-déjeuner, et le commerçant ne perd pas une vente et gère au mieux son stock sans gaspillage.

0816_Mon-Pain-frLe projet est ambitieux et complexe à la fois sur de nombreux aspects. Techniquement il faut bien sûr habituer le client et le commerçant à ces nouveaux usages. Les interfaces sont cependant prévues pour être simples, et le coût réduit auprès de la boutique, l’abonnement étant facturé environ 20€/mois. Ensuite il faut démarcher et convaincre les acteurs en présence qui sont bien sûr les boulangers (fixes ou ambulants), mais également les communes proposant un dépôt de pain.

A l’heure de la rédaction de cet article, le site est encore en phase de test puisque il n’y a que 4 boulangeries sur tout le territoire qui se prêtent au jeu auprès de leur clientèle. Florian Maïly développe cependant son réseau et fait parler du site afin d’étoffer prochainement le nombre d’inscrits pour un lancement plus conséquent auprès du public cible. Commerces et communes peuvent le contacter via le site, qui connaîtra prochainement une nouvelle version et des applications pour mobiles (iOS et Android).

Un projet à suivre pour sa dimension sociale et économique.

Pour découvrir l’interface :
Boulangerie Kerjaouen (29460 L’Hôpital-Camfrout)
L’Atelier de Sophie (71150 Chaudenay)
Grains de folie (35 390 Sainte Anne sur Vilaine)
Boulangerie Gilardon (69490 St Romain de Popey)

Informations pratiques :
Site Internet et page Facebook de mon-pain.fr

Visuel ©L’atelier de Sophie

Categories: Article
Tags: pain

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*