Crêpes St Michel : presque comme un chef, chef

1016_crepes_stmichel_-1Quand on parle de crêpe, de poule, de Bretagne, et de St-Michel, on a tendance à penser à la Mère Poulard du Mont St-Michel. Et pourtant quand les informations sont prises dans un autre ordre, on tombe sur une autre entreprise de premier plan : la biscuiterie St-Michel, dont l’histoire commence à St-Michel-Chef-Chef.

Cette société a su mêler tradition et innovation au fil des années. Après avoir développé sa gamme de gâteaux, et de biscuits aux oeufs provenant uniquement de poules élevées en plein air, St-Michel s’est lancée dans la réalisation industrielle d’une spécialité toute bretonne : les crêpes.

Précisons tout de même que St-Michel-Chef-Chef est en région Pays de la Loire, aux portes de la culture bretonne. Cette crêpe St-Michel se présente donc par paquet de 12. Le sachet ne pouvant se refermer, il faudra les consommer assez rapidement après ouverture afin d’éviter un désèchement. Ces crêpes ont un belle aspect, et sont très fines, telle de la dentelle, ce qui fait la réputation des vraies bonnes crêpes bretonnes. Elles vont par contre avoir pour défaut de devenir rapidement dures lorsqu’on les réchauffe à la poêle, avec ou sans beurre. Il faudra être très précis concernant le temps passé sur le feu. Le mieux reste alors de les passer quelques secondes au micro-ondes.

1016_crepes_stmichel_-2L’industrialisation impose aussi une recette plus complexe que celle des crêpes faites maison. On trouve ainsi au dos de l’emballage :

« farine de blé, lait entier frais (30%), sucre, oeufs de poule élevées en plein air, huile de colza, dextrose, sel, émulsifiant mono et diglycérides d’acide gras.« 

La quantité de sucre dépasse ainsi celle des oeufs, et une recette traditionnelle peut largement se passer d’huile. Une crêpe contient alors 110kcal, ce qui est loin d’être négligeable, surtout que l’on va y ajouter une garniture, et ça ne sera pas des fruits frais normalement.

De texture et de goût, ces crêpes sont donc réussies, elles ont un bel aspect rappelant les recettes traditionnelles. Cependant elles se réchauffent difficilement et la recette est trop calorique. Il n’y a rien de plus simple à faire qu’une crêpe maison, alors sortez plutôt farine, oeuf et lait du placard (on peut même couper avec de l’eau). Elles seront peut-être moins fines, mais elles seront chargées de plaisir !

Mise à jour : 5 jours après ouverture, les crêpes ne sèchent pas trop. Le lieu d fabrication est Quigamp, elles sont donc bien bretonnes.

Valeurs nutritionnelles moyennes indicatives  (crêpes St-Michel – pour 100g / 1 portion de 26g) :
-Énergie : 1775kJ – 424 kcal / 461 kJ – 110kcal
-Matières grasse (dont acides gras saturés) : 20g (3,2g) / 5,1g (0,8g)
-Glucides (dont sucres) : 54g (29g) / 14g (7,5g)
-Fibres alimentaires : 1,7g / <0,5g
-Protéines  : 6,9g / 1,8g
-Sel : 1,6g / 0,42g

Categories: Article
Tags: crepes

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*