Recette : Œufs du diable (ou « à la diable »)

Mais pourquoi diable oeufs du diable? Parce que c’est diablement bon? Parce que lorsqu’on s’en approche on croit à un simple oeuf mais on prend bien plus de calories? Je ne sais pas, seule certitude j’adore cette recette très simple et très « bistro », devenue un peu désuète avec le temps. Mais justement, retrouver les goûts d’antan est très tendance. Alors pourquoi ne pas la tenter? Ici elle est accompagnée d’une mâche Bonduelle. Et la mâche aussi, c’est très bon, ma salade préférée. Bref, une belle entrée conviviale pour un début de repas réussi.

Temps de préparation : 1h15 minutes
Niveau : Facile

Ingrédients (pour 4 personnes) :
– 6 œufs
– 200 ml de jus de betterave
– Un petit morceau de gingembre
– 2 gousses d’ail
– 2 cuillères à soupe de mayonnaise
– Ciboulette
– Sel, poivre
– En accompagnement : 1 sachet de Mâche Bonduelle

Préparation :

1 / Verser le jus de betterave dans un bol.

2 / Faire cuire les oeufs dans de l’eau bouillante pour les rendre dure (donc en général, 10mn), puis les écaler après cuisson (je vous conseille cette technique).

3 / Disposer les œufs dans le jus de betterave (le jus doit bien recouvrir les œufs) et laisser tremper 1 heure.

4 / Couper les œufs en deux. Enlever délicatement les jaunes (tout en gardant les blancs intacts), et les disposer dans un bol. Réserver les blancs.

5 / Ecraser les jaunes avec la mayonnaise (si vous l’avez faite maison, c’est encore mieux), le gingembre et l’ail épluchés et râpés. Saler et poivrer à la fin.

6 / Placer la préparation dans une poche à douille et garnir les demi-blancs. Ou plus simplement, disposez la préparation dans le trou des demi-blancs avec une petite cuillère, et formez des dômes. C’est la technique que j’ai toujours connue !

7 / Servir sur un lit de mâche, accompagnée de vinaigrette, et parsemer de ciboulette ciselée.

Information pratique :
pour faire soi-même le jus de betterave, mixer une betterave cuite avec 50 cl d’eau.

Crédit photo : Bonduelle / Sandra Mahut

Categories: entrée, recette

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*