Sortie cinéma : la saveur des ramen

En général, la cuisine est un des rares plaisirs qui permet de se retrouver. Autour d’une table ou d’un verre, on discute, on refait le monde, on signe des documents, on s’énerve, on s’aime… Et cela depuis toujours. Alors quand on a proposé au réalisateur Eric Khoo de travailler sur un film pour les 50 ans de relations diplomatiques apaisées entre Singapour et le Japon, il a pensé à organiser un film autour de ce que peut transmettre la culture culinaire d’un pays.

« La saveur des ramen » n’est pas un film culinaire, même si il met l’eau à la bouche dès les premières images. Filmé avec beaucoup de délicatesse, c’est avant tout une histoire de famille, de secrets, de ce qui peut unir ou séparer, avec des plats comme trait-d’union.

L’histoire : Masato vit au Japon avec son père, un homme taciturne travaillant avec passion dans un restaurant de ramen. Son décès soudain va pousser Masato à partir sur les traces de son passé, qui l’amène à Singapour, d’où était originaire sa mère. C’est au travers de rencontres, de ses souvenirs, de la mémoire des goûts de sa jeunesse qu’il va remonter le fil du temps et en apprendre plus sur sa famille et sur lui-même. Une histoire qui se mêle à celle de Singapour et du Japon durant la 2ème Guerre Mondiale. Une histoire où les plats emblématiques de chaque pays que sont les ramen et le bak kut teh vont se rencontrer, et servir aux protagonistes à se rapprocher, dans la vie et dans l’assiette.

Le film utilise ses parallèles, mais toujours avec beaucoup de subtilités, comme un plat qui sait être fin, sans abuser des épices. L’histoire est triste, cruelle parfois, mais jamais larmoyante. C’est avant tout un conte optimiste sur les hommes et le pouvoir de se pardonner. Et comme depuis la nuit des temps, tout cela peut se faire autour d’un plat.

Ce film vous parlera surement d’une façon ou d’une autre. En 90 minutes, il vous donnera certes faim, mais vous rappellera que les principaux moments se partagent autour d’un plat. Allez donc le voir juste avant un bon repas entre amis ou en famille. Vous verrez votre plat un peu différemment. 

Sortie en salle le 3 octobre 2018

 

Categories: Article
Tags: cinéma

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*