Le temps des cerises, le temps des soupes

18 octobre 2018 : au diner, gaspacho et carottes. Le soir je mange (souvent) léger, et cela est normal. Par contre en cette saison, le gaspacho est en général en promo et se morfond dans un rayon de supermarché ! L’automne clément change cependant cet habitude. Cela devrait enfin changer sous peu car la météo le dit, oui, on va passer sous les 20° ! Et quelques températures me font déjà frissonner, et aussi saliver en pensant que la saison des raclettes approche. Mais surtout, que je vais troquer le gaspacho contre…les soupes !

La soupe était traditionnelle avant, et c’était un plat régulier des soirées à la maison dans les années 80. Bien que toujours présente à nos table, j’ai l’impression qu’elle s’essouffle un peu. Il y a des soupes en rayons, mais le mieux reste bien sûr de la faire soi-même ! A n’en pas douter cela doit effrayer certaines personnes, on a parfois l’image de la soupe qui mijote une journée entière, qui demande beaucoup de préparation, de légumes à éplucher… C’est parfois vrai ! Je me souviens de la préparation de la soupe au pistou qui avait des allures de cérémonial.

Cependant il serait dommage s’arrêter à cette impression. La soupe c’est bon, c’est plein de vitamines, ça fait grandir (ah, plus pour moi…) et ça peut être très simple ! J’avais par exemple fait une recette de velouté au potimarron (voir la vidéo ci-dessous) par le passé, et j’ai hâte de la faire de nouveau, celle-ci et d’autres au butternut par exemple, hmmm !

 

Mon allié dans cet tâche est un fidèle blender Moulinex que j’aime beaucoup, il est petit et pratique. Mais là aussi, les usages évoluent. Cette année, je vais passer au blender chauffant. Il y en a beaucoup, on peut se renseigner par exemple en suivant les conseils du site ma-petite-maison.fr . Mais surtout ces appareils aujourd’hui sont accessibles en prix, et permettent de réaliser des recettes simples : on met des légumes, on appuie, on laisse chauffer et hop, c’est prêt à déguster.

Quand c’est fait maison, c’est toujours meilleur. Mais surtout dans une période ou l’on parle beaucoup d’écologie, ce choix permet de limiter grandement le nombre de petites briques de soupes à jeter pour qui les achète toutes prêtes. Et économiquement, au prix au litre, on s’y retrouve forcément. Des légumes et de l’eau, rien de bien compliqué ! Pour les parents, il est possible de s’adapter aux goûts des enfants. Ca peut leur faire aimer la soupe :-) Pour les idées recettes, il y a une multitude de sites à l’image du célèbre Marmiton . Youtube regorge aussi de créations de particuliers.

A petite échelle, moins de déchets c’est un geste pour l’écologie, et pour un climat plus sain. Si le gaspacho s’arrête aux portes de l’été les prochaines années, ça sera une bonne chose. Et on aura appris à faire des soupes, tout est bien qui finira bien ;-)

Categories: Brèves
Tags: humeur

Commentaires

  1. Maryse testeuse de blender chauffant
    Maryse testeuse de blender chauffant 22 octobre, 2018, 14:31

    Le blender chauffant est bien à la mode et j’ai l’impression que ça va cartonner pour les fêtes de noël !
    J’ai fait un comparatif spécial blender chauffant pour en parler justement !

    Répondre

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*