Orangina Bitter : japonais et transparent (avec vidéo)

Il y a quelques temps, j’ai présenté deux boissons disponibles sur le marché japonais : le Coca-Cola transparent, et la bière All Free All Time. Cette fois-ci, j’ai découvert une boisson qui puise ses origines en France, avec l’Orangina Bitter !

Pour mémoire, en 2009 le groupe japonais Suntory rachète Orangina Schweppes. Alors qu’il fallait la passer dans les bagages avant, l’Orangina devient présents dans tous le konbini et petits supermarchés. Alors rien de plus normal que de voir la marque se décliner en de nouvelles saveurs pour satisfaire les attentes du marché local. Après tout, chez nous nous avons bien eu le célèbre Orangina Rouge, le Zéro, et diverses déclinaisons oubliées (« CowBoy », « Loca », « Aristo »…)

La bouteille rend hommage à la France avec un « born in France, bottled in Japan ». Par contre, les bureaux français n’ont sans doute pas été consultés : « boisson pétillante aux saveurs des agrumes rafraichissants et amères », ça passe, mais ce n’est pas la plus belle des formulation. La bouteille reprend aussi le logo original indiquant « à la pulpe d’orange » alors qu’il n’y a pas d’orange ici. On notera le code barre sous forme de personnage portant une pile de livre, très kawaii.

La bouteille ayant voyagé de Tokyo jusqu’en banlieue parisienne, il est temps de l’ouvrir et de gouter cette boisson qui retrouve un peu son pays d’origine. Et disons le, ça n’a absolument pas un goût d’Orangina ! Je décèle un parfum d’agrume très léger, peu perceptible lors de la dégustation à cette table en extérieure. Lorsque l’on quitte le bord de route, on le perçoit mieux. La boisson s’apparente plutôt à une eau pétillante aromatisée, ou plus simplement à du Schweppes Indian Tonic. La boisson voisine de l’Orangina a surement participé à la naissance de cette version bitter.

Pour le fan d’Orangina que je suis, cette boisson n’a rien a voir avec la fameuse bouteille à secouer. C’est tout de même assez réussi, mais le succès en France serait très incertain, Schweppes occupe déjà le terrain.

En attendant le Japon fait vivre la marque, alors on lève nos verres, et kampai à tous !

Categories: Article, Boisson

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*