La poutine gagne en notoriété en France, et en particulier à Paris. Avant, seulement les initiés en provenance du Canada connaissait ce plat en apparence tout simple : frite, sauce, fromage. Oui mais voila, tout n’était pas si évident.

Il faut en effet un fromage particulier, qui fait “skouik skouik” sous la dent, un fromage en grain, caillé, très frais, qui fait la particularité de la poutine…et qui est introuvable en France. Du coup, certaines boutiques font de la simili-poutine avec des textures approchantes. Mais pour les puristes, cela est inconcevable.

Pendant ce temps au Canada, Benjamin fait goûter à ses frères rennais Nicolas et Camille la poutine du pays, en direct des petites poutineries. C’est le coup de coeur et de retour en France, la décision est prise d’ouvrir une enseigne qui aura pour mission de proposer une vraie poutine.

Après une longue période pour trouver comment obtenir en France ce vrai fromage skouik-skouik, le premier Poutinebros ouvre à Rennes. Une ouverture qui est un succès, et permet même à la boutique de s’agrandir en passant de 36 à 90 places pour satisfaire les fans de ce nouveau plat. Et aujourd’hui, l’enseigne part à la conquête de Paris (avec une petite distance à l’heure de l’écriture de cet article) avec une ouverture au centre commercial Westfield Carré Senart.

Pour être honnête, je n’ai pas encore eu l’occasion d’aller déguster une poutine au Canada. Cependant d’après un collègue adepte du pays, les ingrédients sont bien réunis pour proposer un plat authentique. En plus il faisait bien froid le soir de la dégustation, presque comme à Montréal.

Plusieurs poutines sont proposés, et nous testerons principalement une classique et une “Raptor”. Des frites, de la sauce brune, et du fromage “skouik-skouik”, voila le plat de base. Après on peut lui ajouter beaucoup de choses. Les puristes pourront crier au scandale, cela se trouve aussi au Canada. Le plat est en tout cas bien chaud et revigorant. C’est surtout un bon moment de partage, et il faut reconnaître que les ingrédients utilisés sont bons et donnent du goût à cette barquette en apparence toute simple.

L’enseigne propose aussi des burgers. J’en ai pris un en accompagnement, et c’est une bonne surprise. Ca pourrait être le parent pauvre, mais finalement il est très bon et peut même justifier le déplacement à lui seul. Le petit plus, c’est un pain de bonne qualité dont je n’ai pas réussi à percer le mystère de l’approvisionnement :-)

Poutinebros ne compte pas s’arrêter là. L’enseigne devrait se développer en franchise, et on parle déjà d’une troisième adresse… mais là encore aucune info à ce jour. On garde l’oeil ouvert et l’appétit aiguisé pour le prochain test !

Site internet : https://www.poutinebros.com/