Quick_FoieGras_1Rien ne semble plus opposé que la gastronomie gersoise et la junk food. Cela n’a toutefois pas arrêté Quick : le fameuse chaîne lance aujourd’hui un hamburger au foie gras, le Suprême Foie Gras. Simple coup de pub ? En tout cas l’attrait est réel, puisque je me suis rué comme un couillon sur le premier Quick venu, histoire de déterminer ce que donnait ce mets étrange.

Quand on ouvre la boîte noire, la surprise est bien là : les as du Photoshop ont encore frappé. Les images en magasin vous promettent monts et merveilles, c’est-à-dire un steak surmonté d’une généreuse couche de dés de bloc de foie gras (du Sud-Ouest, s’il vous plaît). En réalité, si on soulève la partie supérieure du pain, on peine à apercevoir un léger mouchetis marron-rose, perdu au milieu de la roquette et des oignons. Après avoir vainement recherché les dés promis, on comprend que le mouchetis en question doit être la dose homéopathique de foie gras autorisée par le budget serré de l’opération (7,50 € le menu). Brigitte Bardot s’est émue pour bien peu en manifestant devant le Quick de la rue de Rivoli ! Il y a sûrement plus de foie gras dans le plus petit conditionnement de chez Labeyrie que dans l’ensemble des Suprême Foie Gras produits sur Paris en une journée…

[poll id=”10″]

Bien évidemment, détecter le goût de ce mouchetis de foie gras nécessitera des papilles surdéveloppées. Toutefois, l’ensemble n’est ni meilleur ni plus mauvais qu’un hamburger standard. Dépourvu de sauce, le Suprême Foie Gras joue sur la carte “nude” inaugurée par le M de McDonald’s. Et même, les oignons donnent un petit goût sucré pas désagréable, qui pourrait presque passer, avec beaucoup d’imagination, pour celui du foie gras… Arrosé d’un Coca millésimé et gouleyant (faites-le chambrer quelques minutes avant de servir), on pourrait presque y associer le mot dégustation.

Si le Suprême Foie Gras se défend, il ressemble avant tout à un joli coup de pub pour Quick. Il n’aura certainement pas de mal à attirer de la clientèle dans les restaurants de l’enseigne. Et puis manger du foie gras dans un fast-food, ça a un côté fin de race assez savoureux.