Initiation au figatellu

C’est grâce à un ami (dont vous pourrez prochainement découvrir la recette de la confiture de châtaignes) qu’un figatellu en arrivage direct des marchés Corse a fait son apparition dans la morne ville parisienne. L’occasion de s’intéresser à cette charcuterie forte en goût et sur sa façon de le consommer.

Avant tout, même si on dit « figatelli » à tout va, il s’agit normalement du pluriel. C’est un figatellu, des figatelli. Mais l’usage semble se perdre, sans doute parce que lorsqu’on en mange un, on sait que l’autre n’est pas bien loin derrière.

Ce saucisson est composé de foie de porc, de gras et maigre de porc, de sel, de poivre, et d’ail. L’odeur annonce la couleur, le goût confirme, c’est fort en saveurs ! L’ensemble est épicé, l’ail, le poivre et le foie de porc restent bien en gorge. Le figatellu n’arrache pas, ne brûle pas, il affirme juste son caractère.

Comme tout ignorant qui se respecte, j’ai attaqué ce figatellu à la façon d’un classique saucisson. C’est déjà très bon, mais c’est un sacrilège ! A la recherche d’une recette, je découvre que l’idéal est de le faire revenir sur des braises, choses difficiles en appartement parisien. Mais un four fera l’affaire, et un bout de mon figatellu cobaye se retrouve sur une plaque au four à 180°. Il rend alors son jus que l’on peut récupérer avec du bon pain, et sa saveur explose, ça n’a plus rien à voir ! Dans un monde parfait, il faut le faire cuire en une seule fois, et sûrement le partager avec des amis. Le figatellu n’est pas fait pour se conserver, et doit se consommer dans le mois de sa fabrication. Alors pourquoi le faire attendre ?!

Personne ne laisse entier un figatellu bien longtemps. Pour preuve, on le trouve déjà généralement entamé en photos sur Internet ! Personne ne peut lui résister ! Il semble aussi qu’un authentique figatellu ne porte pas de cerclage en métal pour le fermer. Enfin, l’avantage de le faire cuire d’un coup et d’éviter que sa chair sorte par les côtés. Et ça, c’est l’avis d’un Corse. A moins qu’il ne se justifie comme cela de le consommer si rapidement !

Categories: Article

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*