Couteau Evercut : coupe toujours? A l’aise!

0710_Evercut_miniUn couteau peut-il être culte? Sans aucun doute, oui! Si l’on me parle de l’ustensile, je vais immédiatement faire référence au légendaire Ginsu 2000, roi de la promo télévisée. Je vais également vous conseiller de faire allégeance à la fameuse école Hokuto de cuisine. Mais toutes ces gloires sont plus connues pour leurs étranges histoires que pour leur tranchant. Si l’on parle lame, on va par contre plus rapidement penser à un Laguiole, ou à un Opinel, où l’histoire se mêle à la qualité. Et en matériaux, on va confronter l’acier à la céramique.

Tarrerias-Bonjean fait partie des principaux fabricants de couteaux, puisque la société est leader sur le marché français. Ca ne l’empêche pas d’avoir une vraie dimension familiale comme cela a pu être constaté lors d’une soirée organisée par Buzz Paradise ayant pour but de faire découvrir le dernier né de la marque : le couteau Evercut. L’idée de base est simple : le monde de la coupe n’évolue plus vraiment depuis le couteau céramique. Est-ce l’aboutissement final, ou peut-on encore créer un nouveau produit plus performant. C’est cette envie d’aller de l’avant qui a donné l’Evercut.

Le produit offre une double promesse : celle d’être la meilleure lame au monde, et d’être garantie 25 ans. Pour la garantie le principe est simple, si jamais la lame perd de son tranchant il suffit de renvoyer le couteau qui sera remis à neuf. Et oui, pas question d’affûter soi-même l’ustensile, le but étant justement qu’il reste efficace sans intervention de l’utilisateur. Pour cela, la lame bénéficie d’une technologie brevetée faisant intervenir du carbure de titane « soudé » (pour simplifier) sur de l’acier. Je n’ai pas les compétences en physique pour détailler le processus, mais le carbure de titane est résistant, l’opération nécessite un laser à 4000°, et normalement les 2 métaux ne sont pas techniquement fait pour cohabiter. En somme, un beau tour de force technologique. Et par rapport à un couteau céramique, la principale qualité de l’Evercut est d’être résistant en cas de choc.

Lors de la présentation, le couteau a eu l’occasion de couper légumes et cailles. Pour tout dire, c’est surtout sur la caille où je l’ai utilisé, afin d’abréger les souffrances de la bête pourtant déjà passé à trépas depuis longtemps. Mais elle méritait quelque chose de plus propre que ce qui lui était infligé entre mes mains au début. En dehors de cet atelier, c’est un melon et un tournedos qui ont servi de cobayes. Dans les deux cas rien à redire, c’est passé comme dans du beurre. Vous verrez cela prochainement en vidéo. Le tranchant semble donc parfait, il reste à voir si la longévité garantie sera bien réelle, et là il va falloir couper encore un bon moment!

En conclusion, voila un produit d’une marque réputée, et très efficace lorsqu’il est en action. Le prix reste concurrentiel pour du matériel « pro », le couteau de 20cm étant au prix conseillé de 149€. Pour le moment on regrette qu’une lame plus petite ne soit pas disponible, mais cela devrait arriver prochainement dans la gamme. Il reste bien sûr les adeptes de l’affûtage maison, mais pour ceux ne maitrisant pas la technique (faites « affûter un couteau » sur Google, vous comprendrez), l’Evercut sera un bon produit. Déjà une idée de cadeau pour Noël en plein été?

Informations pratiques :
Site officiel Evercut et TB groupe
-Le carbure de titane sur l’Encyclopedie Universalis
-Sujet sur le Forum Neoczen, le forum des fans de la coupe!

Categories: Matériel

Commentaires

  1. Couteau evercut
    Couteau evercut 27 juillet, 2011, 11:28

    J’espère qu’ils vont sortir des couteaux evercut de tailles différentes dans les prochains mois, j’aime bien l’idée d’avoir une gamme complète de ces couteaux !

    Répondre
  2. Acia
    Acia 7 juillet, 2010, 09:50

    Merci encore d’être venu et pour cette vidéo et compte rendu de qualité.
    c’est toujours un plaisir de t’accueillir
    A très bientôt j’espère
    Acia

    Répondre

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*