Concours du plus gros mangeur de Hot Dog

Connaissez-vous Joey Chestnut? Il s’agit pourtant d’une des figures emblématiques d’une certaine forme de gastronomie, puisqu’il vient de remporter pour la 5ème année consécutive le titre du plus gros mangeur de Hot Dog ! Pour être précis, il a ingurgité 62 de ces p’tits sandwichs en 10 minutes. Ca fait rêver non? Non, c’est vrai.

Ce concours annuel appelé « Nathan’s Hot Dog Eating Contest » est organisé par l’enseigne « Nathan’s Famous« , à priori inconnue chez nous mais présente via un réseau de franchisés dans les 50 états d’Amérique. Comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous il ne s’agit pas d’une petite fête campagnarde mais d’un événement majeur remplissant allégrement un stade (jusqu’à 40.000 spectateurs présents) et bénéficiant d’une retransmission TV.
La première édition a eu lieu en 1916 en guise de publicité pour les débuts du fondateur, Nathan Handwerker, en tant que simple vendeur de Hot-Dog. La société est aujourd’hui présente au Nasdaq ! Depuis 1978 la compétition est régulière, mais il a fallu attendre cette année 2011 pour voir une section féminine remportée par Sonya Thomas avec 40 hot-dog.

Assez loin de nos habitudes, il est intéressant/amusant de constater que les vainqueurs sont de vrais « champions de la bouffe », remportant nombre de prix du même acabit. Joey Chestnut est par exemple un des plus gros mangeurs de travers de porc, ou d’ailes de poulets. En plus, ils tiennent tous un ligne à faire pâlir les amateurs de régime.

Cette compétition semble osciller entre le stupide et l’inutile, mais après tout nous avons bien de notre côté le record du plus gros tiramisu. Est-ce vraiment différent, ou une simple question d’habitude? En attendant, trouver un seul hot-dog potable en France reste un vrai chemin de croix. Nathan’s Famous, vous pouvez nous en envoyer un?

Sources :
-Site officiel Nathan’s Famous
Nathan’s Hot Dog Eating Contest sur Wikipedia
Categories: Actu, Article

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*