Après les Jedi Burger et Dark Burger, Quick lance enfin le plus attendu de ses burgers Star Wars, le Dark Vador. Entièrement noir.

Quick a trompé son monde. Après avoir alléché et intrigué tout le web avec les photos d’un hamburger noir de charbon, la chaîne de fast-food s’est distinguée en lançant, au début de son opération Star Wars, un Dark Burger… Rouge ! Explication : celui-ci rendait hommage à Dark Maul et non à Dark Vador.

L’attente se termine enfin ! Dark Vador a enfin trouvé la place qu’il méritait, tout en haut de l’affiche. En l’occurrence au-dessus des caisses du Quick le plus proche de chez vous. Le côté obscur se situe maintenant à droite (ou à gauche, ça dépend comment on tient le plateau) de votre cornet de frites et de votre gobelet de Coca.

A l’ouverture de la boîte noire, le pain affiche le couleur promise, mate et intense. Emaillée de fine craquelures, la surface de ce burger affiche un aspect assurément inédit. Déroutant en tous cas, au point que l’on se demande l’espace d’un instant si cet objet est réellement comestible.

Une fois la surprise de l’aspect dépassée, le Dark Vador Burger se montre beaucoup plus classique. Au goût, il ressemble comme un frère au Dark Burger. Steak au goût grillé et sauce au poivre en étant les principaux responsables. Le Vador y ajoute quelques rondelles de piment, censées justifier le slogan “très, très épicé”. Certes plus piquant que le Dark Burger, il ne se montre toutefois pas immangeable, le piment modérant ses ardeurs.

Guère différent gustativement parlant du Dark Burger qu’il chasse de la carte, le Dark Vador Burger mérite toutefois un petit coup de chapeau. D’une part pour avoir osé le piment dans un produit grand public et d’autre part pour son aspect esthétique indéniable.

Informations pratiques :
-Du 2 au 5 mars 2012 seulement
-4€90 l’unité, 7€40 en menu normal