Et pourquoi pas un boeuf bourguignon dans le RER A ?

C’est la petite news “buzz” du moment : au Japon, les “salaryman” sont invités à prendre le métro plus tôt afin de désengorger la ligne Tozai qui est déjà saturée aux heures de pointe. A l’approche des Jeux Olympiques, les gestionnaires du réseau ont peur de voir des incidents se produire quand les lignes sont pleines. D’autant que si les tokyoïtes sont habitués et patients, il n’en sera pas forcément de même pour les étrangers (le fonctionnement du métro japonais est parfois déconcertant). 

Pour encourager à ce changement d’habitude et à ruiner quelques précieux instants de repos dans un pays où le travail occupe déjà une part importante de la journée, le réseau ferré propose un défi avec récompense…gustative! Si 2000 personnes prennent ces dispositions, ils auront droit à un tempura, pour 2500 personnes ça sera des sobas (c’est bon les sobas !), et pour 3000 un mix des deux.

Surprenant, mais pourquoi pas :-) On se pose alors la question, pourrait-on faire de même sur la ligne A du RER ? Quels seraient les petits plats ? Pour 2000 personnes je propose une petite baguette, pour 2500 du beurre d’Isigny, et 3000 on rajoute le jambon de pays ! Et pour plus ? Soyons fou, organisons un dîner dans une rame du RER, avec champagne au départ de l’Etoile, une bonne blanquette à Vincennes, un Mont Blanc à l’approche de Marne la Vallée…

Ainsi, le métro changera le train-train quotidien !

Categories: Brèves
Tags: humeur

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*