De l’eau, de l’air… Vittel

0410_MiniVittelIl y a quelques années, une marque d’eau gazeuse citait les éléments naturels pour sa publicité. Aujourd’hui, ce type de communication est toujours d’actualité mais on passe désormais à des intentions bien plus concrètes. C’est bien entendu les considérations environnementales qui veulent cela, et disons le il n’y a pas de quoi s’en plaindre ! Vittel nous a ainsi récemment exposé ses nouvelles actions dans le domaine de l’écologie. Des actions qui se mènent au Pérou et en Bolivie avec un projet de reforestation de la forêt amazonienne. Un lieu qu’il est toujours agréable de voir revenir sur le devant de la scène, très médiatique à une époque, et avouons-le un peu oublié depuis.

Vittel s’est donc associé à Pur Projet sur cette opération visant à planter en 2010  350.000 arbres. Président du projet en France, Tristan Lecomte est revenu sur les aspects de ce projet : transport sans moyen de locomotion motorisé, désherbage à la main, pas de traitement chimique, arbres tous assurés en cas de désastre naturel ou d’incendie, collaboration étroite avec les habitants locaux pour favoriser leur économie… Disons le, cela fait plaisir de voir  un intervenant donnant confiance dans un projet, connaissant le terrain, et dépassant ainsi la simple frontière du marketing. Sans doute aurons-nous l’occasion d’en reparler avec lui prochainement.

0410_MiniVittel2Concernant Vittel, la démarche est dans la continuité d’une politique de protection initiée depuis 25 ans. Loin de l’Amazonie, il s’agissait alors de protéger les sources d’approvisionnement en eau. Cela a commencé à se concrétiser en 1992 avec la création d’Agrivair (Nestlé Waters). La structure a pour but de travailler avec les agriculteurs et collectivités locales afin d’atteindre un niveau « zéro pesticide » sur les terres accueillant les sources utilisées par Vittel. Un autre domaine où le bio-développement est actif est celui des emballages avec un poids de la bouteille réduit de 18% en 10 ans, et l’utilisation à venir de nouveaux matériaux dont le PET dont nous avions déjà parlé avec Andros.

Pour finir, sachez qu’un arbre sera planté grâce à frigoanco, et ça c’est beau ! Il sera même localisé par GPS, alors on compte bien le surveiller pour être sûr qu’il ne fasse pas de bêtise. Style trop jouer à cache cache avec d’autres arbres, non mais !

Informations pratiques :
-Site Pur Projet
-Article sur Agrivair
-Blog de Tristan Lecompte

Categories: Actu

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*