Produit de saison : mangez du melon

Nous vous proposerons désormais l’actualité des produits de saison. Béatrice Vigot, journaliste et auteur de livres sera aux commandes de cette rubrique. Place au produit du mois : le melon.

Quoi de plus agréable et rafraîchissant, en ce bel été, de se régaler d’un beau melon ? En version salée ou sucrée, c’est la star des déjeuners ensoleillés

Un fruit apprécié depuis des siècles
Le melon était déjà présent sur les tables des Grecs et des Romains, qui le consommaient généralement avec du vinaigre ! A l’époque, il était peu sucré et de petite taille. Au fil des siècles, le melon s’est progressivement transformé pour devenir le gros fruit charnu et bien sucré que nous connaissons aujourd’hui.

Différentes variétés
Le melon « charentais » est le plus courant sur les étals ; il est reconnaissable à son écorce lisse et vert clair décorée de tranches marquées et à sa chair orange, sucrée et juteuse. Le charentais brodé présente une écorce recouverte d’une résille. Tous deux représentent environ 90% de la production française. Le Jaune des Canaries est de forme allongée avec une écorce lisse ou à rides longitudinales. Sa chair verte ou blanche est moins parfumée. Le Galia quant à lui, est un melon rond, à la peau de couleur brun orangé et finement brodée. Sa chair sucrée et juteuse est de teinte vert clair. En France, le melon est principalement cultivé en Midi Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Aquitaine, Poitou-Charentes et Languedoc-Roussillon. Les melons du Haut-Poitou et ceux du Quercy bénéficient d’une IGP (Indication Géographique Protégée). Cette année, nos producteurs sont à la peine ; la surproduction et la concurrence étrangère les fragilise, au point que nombreux sont ceux qui doivent purement et simplement jeter leur production, faute d’acheteurs. Alors soyons un peu chauvin, préférons le melon français !!

Choisir et conserver
La plupart des melons commercialisés aujourd’hui possèdent un taux de sucre garanti. Mûr à point, le melon est ferme et lourd (signe qu’il est gorgé de sucre), avec un pédoncule légèrement craquelé. Attention, si son parfum est trop prononcé, il est sans doute déjà un peu trop mûr. Vous le conserverez entre 2 et 5 jours, à température ambiante ou dans le bac à légumes du réfrigérateur. Dans ce cas, prenez soin de bien l’emballer pour éviter qu’il ne communique son parfum puissant aux autres aliments… et n’oubliez pas de le sortir au moins une heure avant de le déguster pour qu’il retrouve tous ses parfums.

Un fruit plein de bienfaits
Rafraîchissant et désaltérant, le melon se caractérise par sa richesse en eau (près de 90%) : il est donc modérément calorique (48 kcal aux 100g) et idéal en été pour se rafraîchir en gardant la ligne ! Il est également bien pourvu en vitamines, et notamment en provitamine A (ou carotène) et C, aux excellentes propriétés anti-oxydantes. Ainsi, 100 g de melon fournissent environ un tiers des apports quotidiens recommandés en vitamines C. Ce fruit est également un bon pourvoyeur de fibres et de minéraux, et notamment de potassium.

Le melon en version salée ou sucrée
Traditionnellement, le melon se déguste en entrée ou à l’apéritif, seul ou accompagné de jambon cru ou de fromages comme le chèvre frais ou la mozzarella. Il se marie également très bien aux figues fraîches. Coupé en billes, il apportera une touche de fraîcheur à une salade composée, avec de l’avocat, du poulet ou du saumon fumé, du concombre ou de la feta. Vous pouvez également le poêler rapidement, le parsemer de poivre de Séchouan et le servir avec un magret de canard ou un poisson grillé. Plus étonnant encore, le melon peut être préparé en tempura, ou en chutney, pour accompagner des gambas rôties. En version sucrée, le melon aime les accords avec le miel, les fruits rouges, la menthe fraîche ou les agrumes. Proposez-le en « soupe » froide, parfumée de gingembre ou de vanille, ou servez-le en smoothie. Le melon peut également se préparer en mousse, avec de la noix de coco, en tiramisu, ou en sorbet. Bref, de quoi se régaler tout l’été !

Crédit photo : © Guy Pracros – Fotolia.com

Informations pratiques :
-Livre 5 fruits et légumes par jour, mode d’emploi

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*