Starbucks Frappuccino

Cette année, les premiers jours d’automne conservent un parfum d’été. C’est un automne où il fait beau. Une saison qui n’existe que dans le Nord de l’Amérique. Là-bas, on l’appelle l’été indien. Ces derniers beaux jours peuvent vous donner envie de déguster un frappuccino glacé chez Starbucks. Et ça tombe bien, les possibilités sont maintenant quasi infinies.

Les recettes traditionnelles restent. On en aurait voulu à Starbucks de nous priver du succulent Java Chip. Mais désormais, tout un chacun peut s’improviser apprenti barista et composer à l’envie son Frappuccino. Cela se fait en six étapes. On choisit tout d’abord sa saveur, puis la taille, puis le lait, la dose de café, le nappage et les extras.

L’apprenti barista pourra très vite se transformer en apprenti sorcier s’il se montre trop téméraire. Mélanger sirop de menthe et nappage au caramel vous donnera un rendu… bizarre. Mais avec un peu d’adresse et d’intuition, il sera possible de confectionner un breuvage buvable, voire même bon. C’est amusant, mais cela réclame un peu de réflexion et beaucoup de salive lors de la commande. Au final, on se contenterait presque des traditionnelles recettes…

NDLR : nous avons eu l’occasion de nous improviser barista lors d’un événement Starbucks. Ayant eu envie d’écouter mon instinct créatif, j’ai évité de suivre les conseils de notre « prof » lorsqu’il avait le dos tourné. Et je confirme, l’improvisation, c’est mal :-)

Informations pratiques :
Starbucks France

Ci-dessous, quelques décorations sur le thème « frigoandco sur un verre »

Categories: Actu

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*