Produit de saison : la noix

Nous vous proposerons désormais l’actualité des produits de saison. Béatrice Vigot, journaliste et auteur de livres sera aux commandes de cette rubrique. Place au produit du mois : le melon.

A grignoter ou à intégrer dans une recette, les noix sont un vrai concentré d’énergie. Aujourd’hui, La France reste le premier producteur européen et les deux principales régions productrices sont le Dauphiné et le Périgord. Les Noix de Grenoble et celles du Périgord bénéficient toutes deux d’une AOC (respectivement depuis 1938 et 2002).

Fraîche ou sèche
La noix fraîche (ou « noix primeur ») est récoltée dès la mi-septembre et commercialisée pendant quelques semaines. Riche en eau, elle se distingue par son cerneau recouvert d’une petite peau qui lui donne de l’amertume et qu’il est donc préférable d’enlever. Fragile, elle doit être conservée au frais et consommée rapidement, car elle moisit vite. La noix sèche est ramassée début octobre dès que son brou se fissure et qu’elle tombe au sol. Elle est lavée puis séchée et son taux d’humidité tombe alors à 12 %. La noix sèche présente un cerneau de couleur clair, et peut se conserver plusieurs semaines sans un endroit frais et à l’abri de l’humidité. Les noix sont également vendues décortiquées (en cerneaux) ou sous forme de poudre…. Pratiques à utiliser, elles ont cependant l’inconvénient de rancir assez rapidement.

L’alliée du cœur !
Très calorique (environ 650 kcal aux 100 g) la noix est toutefois pleine d’atouts, si on la consomme en quantité raisonnable (jusqu’à cinq noix par jour, aucun risque de surpoids, d’après les nutritionnistes). Fine et goûteuse, elle est l’amie de notre système cardio-vasculaire grâce à sa richesse en oméga 3. La noix apporte aussi du zinc, du cuivre, du potassium, du fer et du magnésium…. sans oublier des fibres ! Elle est également riche en vitamine E, véritables vitamines « anti-âge » riches en anti-oxydants. Bref, aucune raison de la bouder, bien au contraire.

Côté cuisine
La noix s’apprécie telle qu’elle, ou avec un morceau de pain ou de fromage. Elle s’intègre aux salades d’endives, de mâche, d’épinards, ou de betteraves. On assaisonnera bien sûr le tout d’une vinaigrette à l’huile de noix ! Les noix peuvent également remplacer les pignons pour préparer un pesto. Hachées, elles font une panure originale pour cuire un filet de poisson ou une escalope de volaille. Mais on peut également parsemer un gratin de noix mixées et de comté râpé avant de l’enfourner, ou intégrer des noix concassées à une farce. Des cerneaux de noix grossièrement concassés viendront agrémenter un plat de pâtes fraîches, une fricassée de champignons ou une poêlée de brocolis. Au dessert, les noix font merveille dans les tartes, les gâteaux et les cakes. Broyées, elles viennent farcir des pommes au four, garnir une crêpe à la confiture, ou font la base d’une pâte à crumble. L’alliance avec le chocolat fait toujours un malheur : qui peut résister à un moelleux ou des brownies aux noix et chocolat ?

Informations pratiques :
-Plus d’infos dans « Choux je vous aime » de Béatrice Vigot.
-La recette du chou vert aux noix

Visuels : © Richard Villalon – Fotolia.com

Categories: Produits de saison

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*