Royco Extra-craquant : on craque?

0314_Royco_SoupeRoyco, c’est un peu le Bolino de la soupe : ça fait partie intégrante de notre patrimoine publicitaire, et ça fonctionne pareil. Un peu d’eau chaude et hop, la promesse d’un repas tout bon. D’ailleurs, c’est encore les anciennes publicités nous expliquent encore le mieux le concept du produit.

 


Ah, ce que j’aime ces publicités des années 70, qui n’ont pas encore bien compris le concept de l’embellissement. Car très franchement, on est ici en 1975 et très terre-à-terre, avec un spot ne mettant pas en valeur le produit. Mais bon, il est « vrai », comme un « deballing » en avance sur son temps. Mais heureusement, quelques années après nous avons cela.

On note la présence de ce cri de guerre qui aura marqué nombre d’entre nous : « ROOOOYYYCO Minute Soup ! ». Nous sommes alors en 1988.

2014 : je n’ai jamais mangé une soupe Royco, la marque ne communique plus en TV depuis un moment, mais je peux encore chanter la pub. Et c’est grâce à une opération de street-marketing que je vais donc tenter pour la première fois un sachet de la marque avec une soupe « légumes du soleil », avec la promesse de croûtons extra-craquants. Il est ainsi très amusant de revoir ces vieilles publicités, car finalement avec le temps le produit n’a pas changé énormément. Une boite avec des sachets contenant une soupe déshydratée, de l’eau chaude à ajouter, et c’est prêt. On parlait même déjà de croûtons en 1988, ceux-ci étant la promesse des nouveaux paquets. Malheureusement, sauf à m’envoyer par DeLorean un ancien paquet, le comparatif est impossible. Bon, ajoutons notre eau sans se brûler.

0314_Royco_poudre

Après avoir soufflé sur le produit, il est temps de le goûter. La consistance n’est pas celle d’une soupe fraiche ou en boite, c’est beaucoup plus liquide. Mais franchement, ce n’est pas désagréable. Et puis il y a ces croûtons qui sont petits, mais bien présents. Ils sont effectivement denses, et croquants pour leur taille. Ils résistent de longues minutes dans la soupe chaude avant de devenir plus mollassons. Bonus qui vient avec le temps, il reste parfois un peu de poudre au fond de la tasse. Et c’est comme racler un fond de casserole, un petit plaisir du quotidien. Il existe plusieurs recettes et j’ai pour ma part testé en plus des légumes du soleil, la soupe de patate douce, et la forestière. Cette dernière ne tient pas vraiment sa promesse niveau goût, mais pour les recettes plus classiques c’est tout à fait correct.

Les adeptes de la soupe n’iront pas quotidiennement vers ces solutions Royco. Mais une de temps en temps pour faire un repas rapide, c’est pratique et pas mauvais. Quittant parfois mon clavier vers minuit ou 1h du matin, j’en garde désormais dans le placard, comme dernier repas sans se fatiguer, ça fait son office.

Informations pratiques :
Site officiel Royco

0314_Royco_Soupe

Tags: soupe

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*