Beaucoup de français ont découvert des bases de pâtisserie ces dernières semaines. Comme il faut garder le rythme, il est temps de découvrir le nouveau livre de Frédéric Bau : “Simplement chocolat”.

Parcours passion

A titre personnel, j’ai croisé Frédéric Bau il y a quelques années déjà, en 2001, sur le plateau de CuisineTV (oui, ça date !) à l’occasion d’une journée portes ouvertes. Puis-je avouer aujourd’hui que j’avais pris une journée de congés alors que j’officiai sur la concurrente ^^ C’était l’amour de la TV et ma confirmation d’un intérêt culinaire. Mais Frédéric Bau avait déjà le chocolat dans les veines ! Jugez plutôt :  après un apprentissage chez Pierre Koenig à Metz, il remporte à 17 ans le titre de Meilleur Apprenti de France, avant de travailler toujours à Metz pour Claude Bourguignon (le site Internet de la boutique y fait un clin d’oeil).

Achetez en ligne – Cliquez sur le visuel

Deux ans plus tard, persévérance et qualité de travail lui permettront de rejoindre Pierre Hermé, et de laisser exploser sa passion pour l’art du chocolat. En 1987 il entre chez Valrhona, et lancera en 1989 l’École du Grand Chocolat Valrhona qui va diriger 20 ans. L’histoire d’amour avec Valrhona continue encore aujourd’hui sous de multiples formes. Discrètement médiatique, Frédéric Bau est présent dans les grands moments (jury du « Meilleur Pâtissier », « Top Chef » spécial chocolat , « Les Rois du Gâteau » aux côtés de Cyril Lignac en 2019…), et fait vivre sa passion en toute simplicité le reste de l’année. Simplicité certes, mais qualité toujours.

Un livre de recettes, un guide du chocolat

Et le livre “Simplement chocolat”, sous titré “mes recettes préférées” c’est cela : des recettes qui vont être simples à réaliser, mais pour un résultat qui n’est pas simpliste. Il y sublime les chocolats et les préparations, et permet au plus grand nombre de retrouver le plaisir du grand chocolat à la maison.

Pour y arriver, nous sommes pris par la main avec une première partie présentant des bases de la pâtisserie, et les préparations utiles dans de nombreuses recettes. Simple en apparence, mais essentiel à appréhender pour un néophyte. Cela se lit avec facilité, presque comme une histoire. On comprend, et on est alors prêt à affronter les recettes.

Mais la confrontation n’aura pas lieu, ce n’est que de l’amour ! Les recettes présentées sont chapitrées et on commence par “Illico Presto” : on va faire simple, mais on va faire bon. Dès le soufflé de la deuxième page, on a envie de passer en cuisine immédiatement. A la lecture tout semble réalisable sans s’énerver. On enchaîne avec la crème Illico ou encore le mousseux ni chaud ni froid dans lequel on a envie d’enfoncer immédiatement une cuillère. Il faut dire que chaque recette s’accompagne d’un visuel d’une très belle qualité, et on se doit de féliciter le travail de Guillaume Czerw (photographe) et Julie Schwob (styliste culinaire).

 

On monte le niveau

Si vous êtes chaud (cacao, chaud chaud chaud chocolat…excusez moi, reprenons..), vous pourrez passer aux chapitres suivants à savoir “Sophistiqué”, et “Grand jeu”. Ici, sophistiqué ne rime pas forcément avec compliqué, il y a juste un peu de travail, et de nouvelles saveurs. Mais le riz au lait du chocolatier ou le marbré au vrai chocolat n’ont rien d’infaisable, loin de là. Le Grand jeu monte lui en difficulté, graduellement. On commence par des craquelés tendres au cacao pour finir par une religieuse antonine aux deux chocolats que j’aurai bien vu à mon mariage :-D. C’est l’apothéose, est-ce que l’on ose ? Bon, pour cette dernière recette ça restera pour le plaisir des yeux. C’est une sorte de boss final, peut être à réaliser après avoir fait toutes les autres recettes du livre.

Tout pour lui

Ce sont donc 33 recettes que l’on peut (presque toutes) réaliser pour soi et pour des amis. C’était le but de Frédéric Bau. Et en plus, le prix de l’ouvrage n’est pas élevé.Ce “Simplement chocolat” c’est du bonheur, tout simplement.

Informations pratiques :
-Achat en ligne : Simplement chocolat sur Fnac.com ou Frédéric Bau sur Fnac.com
Instagram de Frédéric Bau et son site officiel

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par FrigoAndCo (@frigoandco) le