L’œuf et le biscuit

1015_PouleOn avait déjà parlé du choix d’un œuf, de préférence en 0FR ou 1FR.  Si le choix est simple chez soi, c’est plus délicat lorsqu’il s’agit de produits que l’on achète déjà préparé, ou au restaurant. Dans ces cas, l’œuf en provenance d’élevages « en batterie » reste trop souvent employé.

A lire : choisir son œuf

Il est donc intéressant de noter la décision de la marque de biscuits « St Michel » de n’utiliser désormais que des œufs en provenance de poules élevées en plein air pour l’ensemble de ses biscuits. L’ONG CIWF, qui est engagée entre autres dans ce secteur pour le bien être animal, a récompensé récemment la marque d’un « œuf d’or » pour le travail mené.

Romain Leycuras, responsable RSE chez St Michel :
« La poule est l’emblème de notre marque depuis 1905 (ndlr : Pierre Roy, le peintre nantais, a introduit la petite poule blanche sur le logo en 1913), il est donc normal de se pencher sur la question de son bien-être. D’autant plus que dans notre métier de biscuitiers et pâtissiers, l’œuf est un ingrédient clé dans nos recettes. Ce nouvel engagement entre dans une démarche logique d’implication citoyenne. Nous avons parcouru du chemin jusqu’ici, après avoir utilisé du blé 100% français issu de cultures raisonnées, banni l’huile de palme de nos produits, avoir obtenu le label Origine France Garantie, en 2015 nos produits seront tous élaborés à partir d’œufs de poules élevées en plein air. »

St Michel, c’est 3 œufs pour la production d’un sachet de 500 g de madeleines, et 87 millions d’œufs utilisés chaque année dans ses produits. Un exemple à suivre.

1015_Biscuits_StMichel

Categories: Actu, Article, Brèves
Tags: biscuit, oeuf

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*