C’est une vieille connaissance qui revient à la carte des Mc Donald’s. En cette période de confinement, le McBaguette vient se rappeler à notre bon souvenir. Nous l’avions testé en… 2013.  S’est-il bonifié avec le temps ? C’est ce que nous allons voir avec ce test dédié à cette nouveauté.

Le sandwich qui tombe à pic

Ce McBaguette tombe plutôt au bon moment. Hasard du calendrier ou opportunité, il s’avère qu’il sort en plein reconfinement, à une époque où de nombreux établissements de restauration sont fermés, où consommer dans la rue se fait rare, où le télétravail ne rime pas forcément avec plats maison, et où le choix du déjeuner pour ceux encore au bureau se trouve restreint. Bref, c’est le moment parfait pour emporter un sandwich.

 

En 2013, McDonald’s avait donc déjà proposé un sandwich baguette sous trois forme : un jambon/fromage, un poulet/poivre, et un oriental. C’est ce dernier qui avait alors eu notre préférence tout simplement car il reprenait les fondamentaux de la marque avec des steaks, de la sauce, de la salade et…des galettes de pomme de terre.

Tout beau, tout nouveau ?

Avec cette nouvelle version, McDonald’s reste plus classique en faisant disparaitre les galettes de pomme de terre. La recette est revisitée en mode plus “frenchy” avec un pain réalisé avec de la farine Label Rouge, deux steaks 100% pur boeuf, une sauce moutarde à l’ancienne de Dijon, de la salade batavia, et de l’emmental français. C’est donc totalement différent de la version du “casse-croûte” de 2013, cependant la recette n’est pas entièrement inédite. Un tour sur Instagram nous montre, en France ou à l’étranger, le même sandwich proposée de façon ponctuelle.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Travel Insta! (@khandid_kamera) le

 

Faire simple est une chose, faire bon en est une autre. Mais ce sandwich affiche de bons atouts avec un pain agréable à l’oeil, semblant de bonne qualité. Quand une boulangerie traditionnelle le coupe d’un seul côté, McDonald’s propose ici une version tranchée sur toute la longueur, et comme pour un burger on a donc un buns supérieur et un inférieur. Cela permet de laisse dépasser les deux steaks de chaque côté. On aperçoit également la tranche d’emmental pas franchement fondue et les autres ingrédients. Pour info, l’ensemble mesure un peu moins de 20cm de longueur.

Autant faire simple

Il est temps de croquer dedans. Comme ce test de consommation se fait à domicile, le temps a été pris de faire réchauffer le sandwich selon une méthode ancestrale : mise en préchauffage à 180° avec le sandwich dans le four, et le retirer dès la température atteinte. Première constatation, l’emmental coule désormais sur les bords et donne un aspect bien plus généreux au sandwich. Le pain était beau visuellement, et il est très réussi lorsque l’on croque dedans, en étant croustillant à souhait. Les steaks sont ceux que l’on retrouve chez McDo, donc pas vraiment de surprise. Les adeptes apprécieront, mais on ne peut cacher qu’ils sont très plats et très cuits, et apportent peu en goût. Non, l’originalité vient en fait de la sauce moutarde qui est plutôt bien relevée. Elle titille le palais, et les personnes peu adeptes de la moutarde risquent même de rechigner en mangeant. Mais elle apporte un plus indéniable à ce McBaguette. Avec le pain, ce sont deux atouts goût majeurs.

Le goût et le coût

A l’heure de la digestion, on se dit que ce McBaguette fait son travail en étant assez rassasiant. Nous ne l’avions pas pris en menu, mais il a été accompagné de frites “faites maison”. Il ne prend pas de risque niveau goût, mais évite aussi les fausses notes. En parlant de note, il est facturé 5€30 l’unité (le prix peut varier selon les établissements). On l’a vu en prix de lancement à 3€95, et cela semble bien plus raisonnable. C’est en effet plutôt élevé face à l’offre des boulangeries traditionnelles, ou même de Subway et de Pomme de pain qui propose de longue date le grilladin. Vendu seul, son prix ne devrait pas dépasser 4€50 à notre avis.

Sur l’aspect nutritionnel, McDonald’s informe que le McBaguette contient 698kcal, et qu’il couvre 48% des apports journaliers avec 34g de matières grasses, 48% des apports en sel avec 2,9g (note du site de l’enseigne : “correspond au pourcentage de l’apport de Référence quotidien pour un adulte type (8400kJ/2000kcal)”). Des valeurs semblant un peu élevée qui en feront un casse-croute occasionnel. 

En conclusion : une bonne idée de remettre ce sandwich à la carte. L’originalité n’est pas son fort, mais au moins ce qu’il fait, il le fait bien ! Cependant il le fait aussi payer au prix fort, malheureusement.