Bügelski, le bagel ambulant

0513_Bugelski1_500pxLes food-truck sont nos camions à pizza modernes. Ils viennent à vous de temps en temps, vous allez à eux, on prend des habitudes… Le burger a lancé le mouvement, mais d’autres propositions arrivent. Chez Bügelski, la spécialité c’est le bagel. Ce camion encore tout frais est venu se poser à quelques encablures du bureau, c’était l’occasion d’aller le tester.
Les food-truck, ce n’est pas un fast food, et la différence commence par l’accueil. Quand ce n’est pas trop le rush, on a le temps de discuter des produits, de la pluie (abondante ce jour là), le tout avec le sourire du duo au fourneau. Ça participe au plaisir de la pause repas. L’inconvénient, c’est aussi que les stocks sont limités. Point de cave ici, et le poulet-avocat vu sur le net qui m’avait attiré est épuisé. Mais il est encore possible d’avoir un bagel saumon. C’est parti !

L’origine des ingrédients est indiqué aux yeux de tous. Proximité et aliments biologiques sont les maîtres-mots. Cela est valable aussi pour le pain, élément essentiel s’il en est. C’est bien souvent sont choix trop standard qui gâche de bons burgers. Ici, il vient tout simplement de Paris, en oubliant judicieusement la case “pain industriel”.

Crème, saumon, roquette, tomates composent ce bagel. Même si il s’agit d’un plat type “fast-food”, on sait que l’on va le manger plutôt façon “slow food”. Les ingrédients sont bons, et ce repas à emporter mérite d’être consommé tranquillement, et comme on le veut. Pour ma part j’ai sans doute fait un crime de lèse-majesté pour les fans de bagel. J’ai mangé le pain supérieur juste imprégné de sauce en premier, puis la partie inférieure avec tous les ingrédients. Cela fait un peu tartine, mais le goût des aliments ressort mieux à mon sens, et ils le méritent. Car la qualité est effectivement au rendez-vous. Pour finir, une part de tarte tatin marquera la fin du repas, et la journée peut se poursuivre avec le plaisir d’avoir bien mangé, et sans ce petit coup de mou qui accompagne les passages au fast du coin.

Un petit regret quand même : le pain était un peu trop réchauffé, prenant un petit goût grillé présent lors de la dégustation. Mais ce qui est bien avec ce type de restauration, c’est qu’il me sera possible de le demander à peine chauffé la prochaine fois, et il sera juste comme je l’aime. Car oui, j’y reviendrai, et il y aura un avocat-poulet, et peut-être même une mousse au chocolat avec un peu de chance. Dernier point positif, même si nous sommes toujours en région parisienne, ce camion évite d’aller uniquement dans Paris. Merci de penser aux banlieusards!

Informations pratiques :
Site officiel Bügelski
Facebook Bügelski

0513_Bugelski2_500px

Categories: Actu, Article
Tags: bagel, food truck

Écrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.
Les champs obligatoires sont marqués d'un astérix*